ACTIVITES

La précarité des conditions de vie des réfugiés rentrant à Fizi-Itombwe, territoire décrété par les Nations Unies comme étant le plus sinistré de la RDC, fait que tout y soit urgent. Devant des besoins tout aussi urgents les uns que les autres, et ne pouvant pas tout faire à la fois, MAS MINISTRIES / Belgique a décidé d’axer, pour commencer, sur deux besoins, à savoir, la scolarisation des enfants, d’une part, et les soins de santé, d’autre part. Dans son projet « École d’ici et d’ailleurs », MAS MINISTRIES lance deux programmes : Action « Bancs pour tous » Écoles des rapatriés du Sud-Kivu, en République Démocratique du Congo (RDC).


Dans le territoire rural de Fizi-Itombwe (Sud-Kivu), les écoles détruites par les années de guerre d’occupation sont délabrées, là où quelques hangars ont été rafistolés.


L’heure de la reconstruction des infrastructures scolaires a sonné. Frais de transfert et administratifs y compris, avec 230,00 euros (et non plus 170,00 euros, désormais majorés de la main-d’œuvre), vous équipez toute une classe de bancs scolaires pour 30 élèves. Sans votre générosité, ils s’assoyent sur des pierres ou des boîtes de conserve ! Aidez-nous à les aider ! Parrainage des enfants en RDC.


Saviez-vous qu’avec 3,00 EUROS (deux paquets de chips !!) vous pouvez payer le minerval (les frais d’études) d’un élève pour un mois ? Avec 30,00 Euros vous lui payez son année scolaire ! Aidez-nous à aider ces enfants ! Parrainage des enfants des réfugiés en Tanzanie. Saviez-vous qu’avec 5,00 EUROS (une carte de bus !!) vous pouvez payer pour un mois le minerval (les frais d’études) de deux élèves réfugiés en Tanzanie ? Avec 50,00 Euros vous leur payez leur année scolaire ! Aidez-nous à aider ces enfants ! Quant au programme des soins de santé, les centres de santé manquent de tout : <<Saviez-vous qu’avec 20,00 EUROS vous pouvez payer un matelas pour un malade, qu’avec 30,00 EUROS vous pouvez offrir un tensiomètre à un centre de santé ? Aidez-nous à aider ces malades !>>


RESTEZ AU COURANT

SUIVEZ MASMINISTRIES SUR FACEBOOK

 

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.